Tout savoir sur la maladie de Lyme 

Tout savoir sur la maladie de Lyme 

13 décembre 2019

Peu connue il y a quelques décennies, la maladie de Lyme est aujourd’hui de plus en plus répandue. Transmise par une piqûre de tique, elle s’attaque aux organes et même, au système nerveux. On vous dit tout sur ce fléau, extrêmement dangereux pour la santé !

La maladie de Lyme, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une maladie infectieuse, transmise par l’intermédiaire d’une piqûre de tique, qui malheureusement est infectée. Elle transmet une bactérie appelée Borrelia burgdorferi. Le problème, c’est que celle-ci est extrêmement nocive pour l’Homme. Tel un parasite, elle s’attaque aux différents organes du corps, aux articulations, mais aussi à la peau et au système nerveux. De quoi transformer votre vie en un véritable calvaire.

En quelques chiffres

Malheureusement, la maladie de Lyme est de plus en plus répandue en France. D’après le Ministère des Solidarité et de la Santé, chaque année, le nombre de cas diagnostiqué augmente considérablement. En 2018, plus de 67 000 cas ont été recensés, soit 25 000 cas de plus qu’en 2017. Alors faites attention à vous, et si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Les différentes étapes de la maladie de Lyme

Une fois la piqûre effectuée par la tique, cette maladie évolue en trois phrases distinctes. Notez aussi qu’entre ces phases, les symptômes peuvent disparaître, sur une période plus ou moins longue, sans que la maladie n’ait vraiment disparue pour autant. Alors, faites attention à vous, si vous êtes touchée. En revanche, ne pensez pas que la maladie soit terminée, elle a seulement cessé de vous pourrir la vie, un temps.

1ère phase

Lors de cette première étape, vous allez avoir une lésion ovale sur votre corps, appelée érythème chronique migrant (ECM). C’est un peu technique, mais ce qu’il faut retenir, c’est que cette lésion peut mesurer jusqu’à près de 50 cm, à l’endroit de la piqûre. Mais attention, elle n’apparaît pas forcément de suite. Elle peut survenir entre 3 et 30 jours, après la piqûre.

Phase 1 de la maladie de Lyme : lésion

  ©Pinterest

Concrètement, pendant cette première phase, vous allez ressentir des maux de tête fréquents, des douleurs articulaires, vous vous sentirez nauséeuse et serez très fatiguée. Alors prenez votre mal en patience, et faites vous suivre par un médecin, pour diminuer au maximum vos douleurs…

2ème phase

La deuxième phrase fait son apparition plusieurs semaines ou mois, après la disparition de la lésion. Ce qui est très dur avec maladie de Lyme, c’est l’enchaînement des phases. Vous pourrez croire que c’est fini, que vous en êtes enfin débarrassée, mais non !

Particulièrement violente, cette phase est à prendre très au sérieux. C’est tout votre corps qui sera chamboulé. Non seulement, vous pourrez avoir d’autres lésions, des douleurs articulaires, mais en plus, vous devrez supporter d’éventuelles syncopes ou palpitations. Et malheureusement, ce n’est pas tout. Votre système neurologique, lui aussi, sera impacté. Il y a un risque d’inflammation des racines de nerfs, et dans de nombreux cas, le nerf facial sera touché. Alors faites vous suivre de près par un médecin agréé.

3ème phase

Aussi curieux que cela puisse paraître, la troisième phase peut survenir de nombreux mois, voire des années après l’infection. Vous aurez de violentes atteintes cutanées, toujours les douleurs articulaires et dans les cas les plus graves, la moelle épinière et/ ou le cerveau touché.

Les traitements pour s’en sortir

Il n’existe pas de traitement type ou systématique pour soigner la maladie de Lyme. Tout se fait au cas par cas. En revanche, il faut se faire suivre de très près par un médecin, afin qu’il vous donne un traitement adéquat. Généralement, il s’agira d’une prise d’antibiotiques. Ils permettront de calmer vos douleurs, ou de maintenir la position actuelle. Mais les médicaments sont variables, d’un patient à l’autre.

Une chose est sûre, si vous êtes touchées, faites vous chouchouter par vos proches, pendant ce long cauchemar.

Partagez l'article

Facebook Twitter Pinterest

Les actus

À lire également

Se amici excusatio in neque Fanni rem rogati causa sumus enim loco excusatio tum rogati Turpis et locati consuetudo aliquantum aliquantum spatio maiorum locati rogati longe curriculoque ut casus de.

Toutes les actus

Les plus populaires

Des astuces Beauté pour sauver votre journée, des looks de stars à s’approprier… Retrouvez les articles les plus populaires de La Loge Beauté pour être à la pointe du style et de l’actualité en toutes circonstances.