Avez-vous déjà pensé à tenir un journal de sommeil ? 

Avez-vous déjà pensé à tenir un journal de sommeil ? 

04 septembre 2019

Dormir est essentiel pour la santé. Le problème, c’est qu’entre le travail, le stress et les aléas du quotidien, ce n’est pas toujours facile d’avoir des nuits réparatrices. Mais avez-vous déjà pensé à tenir un journal de sommeil ? Grâce à lui, vous pourrez évaluer la qualité de vos nuits, et ajuster votre rythme si besoin. Gros plan !

Un journal de sommeil, qu’est-ce que c’est exactement ?

Un journal de sommeil, c’est la nouvelle tendance du moment. Son but : analyser la qualité de vos nuits et gérer vos temps de repos, en notant vos faits et gestes, pendant une durée de deux semaines. Vous pouvez le faire vous-même, à la main ou en télécharger un directement sur internet. Quoi qu’il en soit, vous devez renseigner l’heure du coucher, du réveil, votre impression sur votre nuit, etc.

Pour que l’analyse soit la plus juste possible, vous devez remplir ce journal en période de travail, puis de vacances. L’idée, c’est de voir si vous dormez assez pendant l’année, si vous respectez bien votre horloge biologique et si vous savez vous reposer correctement pendant les vacances.

Les indicateurs de votre propre journal de sommeil

Vous avez envie de franchir le pas et de créer le vôtre ? C’est parti ! Sachez qu’ils ne sont pas tous identiques. Si certaines données doivent impérativement être renseignées, d’autres sont à choisir, selon votre bon vouloir.

Les éléments à renseigner impérativement

Dans un premier temps, il faut noter l’heure du coucher, celle du réveil et celle du lever. L’idée est d’arriver à comprendre votre rythme. Savoir si vous êtes plutôt un couche-tôt adepte des réveils matinaux. Ou à l’inverse, si vous avez des difficultés à rejoindre les bras de Morphée le soir, et dès que le réveil sonne, pour vous, ça s’apparente à une véritable torture.

Ensuite, vous devez indiquer si vous mettez plusieurs rappels le matin avant de sortir du lit. Ou si, dès que le réveil sonne, vous êtes au taquet.

Enfin, mettez si vous vous êtes réveillés pendant la nuit, que ce soit pour boire, aller aux toilettes ou simplement regarder votre téléphone. Et surtout, notez votre nuit, le plus objectivement possible. C’est important de savoir si le matin, vous vous sentez reposé, ou si à l’inverse, la nuit n’a pas été réparatrice du tout.

Les éléments à renseigner, si vous le voulez

Plus vous noterez d’informations, plus votre journal de sommeil sera précis. C’est bien d’indiquer si vous avez bu beaucoup de cafés, si vous baillez régulièrement pendant la journée ou encore si vous avez régulièrement des coups de barre au travail. Et surtout, mettez le nombre d’heures passées devant les écrans que ce soit télévision, téléphone ou tablette.

Après 15 jours d’analyse, le but est de trouver ce qu’il ne va pas, pour changer votre rythme en cas de problèmes, et en trouver un plus adapté.

Pourquoi analyser son sommeil  ?

Passez une nuit au travers, ça peut arriver. Et ce n’est pas dramatique ! Mais peut-être que ça vous arrive régulièrement, sans que vous ne vous en rendiez forcément compte. Grâce au journal de sommeil, vous pourrez connaître vos troubles du sommeil, et trouvez des astuces pour les stopper.

Apprenez à écouter votre corps, et pour suivre sa propre horloge biologique.

Exemple journal de sommeil

 ©Pinterest

Exemple journal de sommeil

 ©Pinterest

Partagez l'article

Facebook Twitter Pinterest

Les actus

À lire également

Se amici excusatio in neque Fanni rem rogati causa sumus enim loco excusatio tum rogati Turpis et locati consuetudo aliquantum aliquantum spatio maiorum locati rogati longe curriculoque ut casus de.

Toutes les actus

Les plus populaires

Des astuces Beauté pour sauver votre journée, des looks de stars à s’approprier… Retrouvez les articles les plus populaires de La Loge Beauté pour être à la pointe du style et de l’actualité en toutes circonstances.

La Loge sur Instagram

@lalogebeaute