Tatouage raté: tout ce qu'il faut éviter !

 Tatouage raté : on vous dit tout sur les pires tatoos ! 

21 avril 2019

Le tatouage est devenu un véritable phénomène de mode. Que ce soit sur des jeunes, des adultes ou même des grands-parents, il fait partie intégrante du XXIe siècle. Pourtant, certaines personnes ne réfléchissent pas assez avant de passer le cap. Et une fois qu’il est ancré en vous, malheureusement, c’est trop tard ! On vous dit tout sur ce qu’il faut éviter pour ne pas avoir un tatouage raté !

Un tatouage, qu’est-ce c’est ?

Se faire tatouer est un vrai cap. Vous allez marquer votre peau de façon indélébile. Même si vous l’avez sans doute entendu des centaines de fois, un tatouage, c’est pour la vie.
Et oui ! Les aiguilles descendent jusqu’à 4 mm sous la peau, et bien sûr, vous n’êtes pas anesthésiés. La douleur est souvent ce qui marque le plus le jour J. Alors forcément il faut être sûr de vouloir avoir un tatouage et surtout, ne pas être douillet !

Pour la petite histoire, à l’origine, le tatouage était un rite de passage pour intégrer certaines communautés. Ils permettaient d’appartenir à un groupe. À l’époque, ils étaient réservés pour les pirates ou les légionnaires. Mais avec le temps, le tatouage est devenu un signe distinctif pour les gangs ou les bikers.
Il y a même une période où il était considéré comme une pièce d’identité pour les prisonniers. Pire encore, les esclaves et les juifs dans les camps étaient reconnus grâce à leurs tatouages.

Aujourd’hui, c’est un moyen de s’exprimer et de s’embellir… Ou pas !!  Beaucoup se servent du tatouage pour masquer les défauts ou les cicatrices. D’autres remplissent entièrement leur corps de dessins. À chacun sa raison. Une chose est sûre, il ne vaut mieux pas qu’il soit raté

Tatouage raté : ce qu’il faut à tout prix éviter

Faire son tatouage sur un coup de tête

« On a qu’une vie ! » Certes. Mais il ne faut pas faire n’importe quoi non plus. Un tatouage est quelque chose d’important. Il faut bien réfléchir avant de le faire. Surtout que vous allez le garder en vous à vie.

Et puis, lorsque l’on fait son tatouage sans réfléchir, on se retrouve facilement avec des phrases ou des dessins qui sortent de nulle part. Motifs que l’on regrettera certainement quelques mois plus tard

Faire son tatouage sur un coup de tête

 ©Pinterest

Parier sa peau

« Pour combien tu te fais un tatouage ? » On a tous un ami un peu extrême qui relève absolument tous les défis. Mais il faut savoir une chose… Parier un tatouage, c’est vraiment une très mauvaise idée.
Vous allez forcément vous retrouver avec un dauphin sur le front, ou un bonhomme qui a pour cheveux, les poils de son propriétaire. Alors n’essayez pas de montrer votre courage en pariant un tatouage. Sinon il y a de fortes chances que vous regrettiez votre tatouage raté.

Parier sa peau

 ©Pinterest

Se faire tatouer trop jeune

« Je suis majeure, je fais ce que je veux. » 18 ans c’est l’âge légal pour se faire tatouer sans autorisation parentale. Mais ce n’est pas parce que l’on est majeur que l’on est responsable. Loin de là.

Même si on se sent pousser des ailes, les goûts changent, mais malheureusement le tatouage raté, lui, reste. Et on a pas les mêmes envies à 18 ans, qu’à 25 ans ou qu’à 40. Alors il est primordial de prendre le temps d’y réfléchir !

Se faire tatouer trop jeune

 ©Pinterest

 Un tatouage raté commun avec son Jules

« C’est pour la vie, comme notre amour » Alors oui mais… non. C’est LA faute que l’on peut faire lorsqu’on est jeune, insouciant et amoureux. On peut accepter un tatouage avec le nom de ses enfants, de ses parents ou de ses frères et sœurs. Parce que on sait qu’on va les garder auprès de nous toute notre vie. Mais un petit-copain ? Rien n’est jamais sûr. Et puis ensuite, bon courage pour le camoufler !!

 Un tatouage commun avec son Jules 

Faire un dessin.. à la mode

« Carpe Diem for ever ». C’est le gros problème de la démocratisation du tatouage. Les dessins à la mode. Déjà, il faut savoir que 3 personnes sur 4 auront le même que vous. Et en plus, il sera « périmé » 6 mois aprèsLe dessin est la partie la plus importante du tatouage. Il ne sert pas juste à faire jolie. Il doit également refléter un moment de votre vie, être symbolique, rien qu’à vous.

Faire un dessin.. à la mode 

 ©Pinterest

Et malheureusement, se faire tatouer le signe infini, ne vous rendra pas immortelle… Dommage !

Partagez l'article

Facebook Twitter Pinterest

Les actus

À lire également

Se amici excusatio in neque Fanni rem rogati causa sumus enim loco excusatio tum rogati Turpis et locati consuetudo aliquantum aliquantum spatio maiorum locati rogati longe curriculoque ut casus de.

Toutes les actus

Les plus populaires

Des astuces Beauté pour sauver votre journée, des looks de stars à s’approprier… Retrouvez les articles les plus populaires de La Loge Beauté pour être à la pointe du style et de l’actualité en toutes circonstances.

La Loge sur Instagram

@lalogebeaute