La Slow Cosmétique : faire confiance à la nature et la respecter

La Slow Cosmétique : faire confiance à la nature et la respecter

09 février 2021

Après la Slow Food, les Slow Holidays et la Slow Life, place à la Slow Cosmétique ! Pourtant, et même si ce mot envahit nos écrans depuis quelque temps, on a encore du mal à comprendre le concept Slow.
La Slow Cosmétique est-elle une marque de beauté ? Un mouvement militant et écologiste ? Une appellation qui garantit la qualité d’un produit de beauté ? Ou s’agit-il tout simplement d’une mode éphémère qui, comme toutes les autres, finira par passer ?
On vous explique tout !

La Slow Cosmétique en quelques mots

« L’impact écologique et psychologique de la cosmétique actuelle est très lourd pour la planète, pour notre portefeuille et pour notre état d’esprit. Face à ce constat, certains se disent qu’une autre cosmétique est possible.”. Et c’est notamment ce à quoi s’est engagé Julien Kaibeck en 2013 en fondant le mouvement Slow Cosmétique.
D’après cet expert en cosmétique naturelle et en aromathérapie, la Slow Cosmétique répond à un mode de conception, de réalisation et de consommation qui repose sur 4 grands fondements.

 

slow cosmetique, comment mieux consommer ?

Une cosmétique “écologique”

Pour obtenir le label “Slow”, la cosmétique doit être formulée dans le respect de l’environnement. Les ingrédients utilisés doivent être d’origine biologique et naturelle et avoir subi le moins de transformations possibles.
Exit donc tous les ingrédients de synthèse issus de la pétrochimie, les résidus polluants ou les produits de beauté testés sur les animaux.
Durant l’étape de fabrication, la Slow Cosmétique prône autant que possible les ingrédients et les partenaires locaux, les cycles cours, et le zéro déchet.
Il s’agit donc d’un mouvement qui cherche à réduire l’impact écologique du monde de la cosmétique à toutes les étapes de conception/production/utilisation et qui prend également en compte l’après (la fin de vie du produit et de son emballage).

Une cosmétique “saine”

Si le facteur écologique est primordial, celui de la santé l’est tout autant.
La cosmétique doit être formulée dans le respect de la santé de l’Humain et les ingrédients utilisés ne doivent en aucun cas perturber les fonctions physiologiques naturelles de l’organisme ou présenter des risques de toxicité sur le court ou le long terme.
La Slow Cosmétique fait donc la part belle aux actifs riches et de qualités et bannit définitivement les ingrédients inertes, transformés, les huiles minérales et les perturbateurs endocriniens (entre autres).
Une cosmétique “intelligente”
L’idée de la Slow Cosmétique est d’aller au-delà de ce que proposent la plupart des fabricants de produits de beauté qui s’appuient sur un modèle de production et de vente capitaliste (oui oui, même les marques bio).
La plupart du temps, ces marques de cosmétiques grand public proposent toujours plus de produits de beauté à l’usage ponctuel et spécifique et qui n’ont finalement que très peu d’utilité.
La Slow Cosmétique se propose de répondre de manière sensée aux besoins réels de la peau (le nettoyage, l’hydratation et la protection) grâce à des formules simples mises au point à partir d’ingrédients nobles, naturels et issus des ressources biodisponibles.

Une cosmétique “raisonnable”

“Rajeunissez de 10 ans !”, “Dites adieu aux cernes”, “Un visage frais comme après 8h de sommeil”…
Vous avez certainement déjà succombé à l’une de ces publicités mensongères ?
Et bien sachez que la Slow Cosmétique fait le pari inverse : pas de fausses promesses impossibles à tenir ou de produits aux vertus miraculeuses. On fait confiance aux savoir-faire et aux ingrédients issus de la nature sans promettre la lune, et les cosmétiques sont vendus à prix justes (un prix qui reflète la qualité du soin et qui n’est pas gonflé inutilement pour répondre aux besoins de “l’image prix” des marques de luxe).
Le processus de fabrication des cosmétiques veille également aux conditions de vie de tous les acteurs qui entrent en jeu dans la production : respect du vivant et éthique sont donc les maîtres mots du Slow Cosmétique.

A qui s’adresse la Slow Cosmétique ?

Bonne nouvelle, la Slow Cosmétique est un mouvement qui s’adresse à absolument tout le monde, que vous vous contentiez d’un débarbouillage rapide et d’une simple crème hydratante ou que vous collectionniez les produits de beauté (bio ou pas).
Le seul point commun que l’on pourrait trouver chez les personnes qui se sont tournées vers ce type de soins cosmétiques, c’est leur rapport à la nature et à la surconsommation.
Et oui, lorsque l’on consomme de la Slow Cosmétique, on cherche généralement un moyen d’œuvrer à notre échelle pour un monde meilleur. Et quoi de mieux justement pour construire ce monde meilleur que de dépenser notre argent dans des produits justes et intelligents qui pensent à tout le monde.
Il s’agit d’un petit geste certes, mais qui peut avoir de grandes répercussions si tout le monde s’y met !

Comment se mettre au Slow Cosmétique ?

Il s’agit dans un premier temps de faire un bilan de votre situation et de votre propre consommation de cosmétiques.
Pour cela, il vous suffit de vous rendre dans votre salle de bain et de vous demander si vous avez vraiment besoin de tous ces soins et ces produits de beauté aux parfums chimiques.
Si la réponse est oui, il ne vous reste plus qu’à trouver des alternatives plus saines, écologiques et raisonnées.
Par exemple, pourquoi ne pas remplacer votre shampoing et vos gels douches par un shampoing solide bio et des vrais savons saponifiés à froid ?
Vous pouvez également remplacer vos accessoires jetables (cotons démaquillants, coton-tiges) ou en plastique (brosses à dents) par leurs équivalents lavables, réutilisables ou en matériaux écologiques (lingettes en coton, oriculi en bambou, brosses à dents en bois…).
Vous pourrez aussi en profiter pour revoir votre routine de soin du visage et remplacer vos crèmes industrielles, par du gel d’Aloe Vera bio et une huile végétale à adapter selon les besoins de votre peau.
Enfin si vous êtes un adepte du DIY, vous pouvez également vous lancer dans la réalisation de vos produits de beauté maison (déodorant, crème de jour, dentifrice, maquillage…). Les recettes ne manquent pas, les ingrédients utilisés sont naturels (en cas de doutes, privilégiez toujours le bio), et quel bonheur de pouvoir se vanter de réaliser ses propres cosmétiques maison !

En résumé la Slow Cosmétique est un mouvement qui invite à faire un pas de côté et à consommer moins mais mieux, à privilégier les substances et les textures nobles et naturels, fabriquées dans le respect de l’environnement et du vivant sous toutes ses formes.
Il s’agit donc d’une alternative à l’industrie cosmétique mainstream, à la fois consciente, résolument positive, profondément ancrée dans le monde dans lequel nous vivons et dont il serait bien dommage de se priver !

slow cosmetique pour mieux consommer

Partagez l'article

Facebook Twitter Pinterest

Les actus

À lire également

Se amici excusatio in neque Fanni rem rogati causa sumus enim loco excusatio tum rogati Turpis et locati consuetudo aliquantum aliquantum spatio maiorum locati rogati longe curriculoque ut casus de.

Toutes les actus

Les plus populaires

Des astuces Beauté pour sauver votre journée, des looks de stars à s’approprier… Retrouvez les articles les plus populaires de La Loge Beauté pour être à la pointe du style et de l’actualité en toutes circonstances.

La Loge sur Instagram

@lalogebeaute