microbilles de plastique interdites en 2018 dans les cosmetiques

2018, l’interdiction du plastique au cœur de nos cosmétiques

04 avril 2018

Gommages visage et corps sont pointés du doigt par la loi Biodiversité ! Et quelque chose a changé depuis le 1er janvier 2018. En effet, la loi Biodiversité est très claire, les microbilles de plastique sont désormais interdites dans nos produits de beauté. Enfin… !!!

Du plastique au sein de notre beauté ?!

Peut-être que vous n’avez jamais remarqué, mais un bon nombre de cosmétiques nous proposent des gommages visage et corps qui exfolient grâce à des microbilles de plastique liquides.

Vous vous demandez peut-être pourquoi elles sont supprimées de nos produits? Et bien, c’est tout simplement parce que ce sont des matières peu biodégradables et nocives pour notre nature.

Ces fameuses microbilles sont en général en polyéthylène et ont une formidable capacité à gommer la peau en douceur. En plus, leur texture les font glisser sur l’épiderme pour enlever les cellules mortes, sans pour autant décaper la peau.

Destination des microbilles de plastique !

Une fois par semaine, vous appliquez votre gommage préféré, ensuite vous le rincez juste au-dessus de votre lavabo. Le souci, les microbilles de plastique contenu dans votre produit partent directement dans le siphon, puis s’évacuent avec les eaux usées, direction les égouts. Ces microbilles sont tellement petites qu’elles passent entre les mailles du filet des stations d’épuration qui ne parviennent pas à les traiter, ni à les éliminer. Et c’est de cette façon qu’elles sont ingérées par les poissons entre autres… Voici la finalité de ces particules de plastique !

Vous serez d’accord avec moi, on peut s’en passer !!!!

Les remplacer, oui mais par quoi ?

Ce qui est sur la loi Biodiversité n°2016-1087 du 8 août 2016 est très clair à ce sujet. Effectivement, elle précise qu’au plus tard, le 1er janvier 2018, il est mis fin à la vente sur le marché de produits cosmétiques rincés à usage d’exfoliation ou de nettoyage comportant des particules plastiques solides.

Toutefois, des alternatives existent déjà et depuis toujours ! Mais certaines marques ne les utilisent pas pour diverses raisons comme une sensation moins uniforme sur la peau et une sensation moins douce… Par contre, on ne va pas se mentir, les marques aiment tout particulièrement les microbilles de plastique, car elles sont faciles à fabriquer en très très grande quantité et pour un coût mini mini !

C’est pourquoi, certaines marques ont pris le parti du plastique.

Bref, l’utilisation du sucre, de poudre de noyaux de fruits, de grains d’amande ou d’avoine ou du sel vont revenir sur le devant de la scène. En effet, ils remplacent à la perfection le plastique !

Tout comme dans les recettes de nos grands-mères 

Affaire à suivre…

Partagez l'article

Facebook Twitter Pinterest

Les actus

À lire également

Se amici excusatio in neque Fanni rem rogati causa sumus enim loco excusatio tum rogati Turpis et locati consuetudo aliquantum aliquantum spatio maiorum locati rogati longe curriculoque ut casus de.

Toutes les actus

Les plus populaires

Des astuces Beauté pour sauver votre journée, des looks de stars à s’approprier… Retrouvez les articles les plus populaires de La Loge Beauté pour être à la pointe du style et de l’actualité en toutes circonstances.

La Loge sur Instagram

@lalogebeaute