Changement d’heure : au secours, je fais quoi ?

Changement d’heure : au secours, je fais quoi ?

29 octobre 2018

Comme chaque année à la même période, le changement d’heure a fait son retour. Appréhendé, détesté, critiqué… Il est loin de faire l’unanimité, même en gagnant une heure de sommeil. Comment mieux vivre cette transition et arriver à garder le rythme ? Explications !

« Va-t-on gagner ou perdre une heure de sommeil ? » C’est la question qu’on a entendu toute la semaine dernière. Le changement d’heure perturbe et chamboule les rythmes. Et notre corps est le premier à subir ce changement…

Le changement d‘heure : origine

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, la France est passée à l’heure d’hiver. À 3h du matin, il était de nouveau 2h. Mais d’où vient ce changement ? Il faut savoir qu’à l’origine, le changement d’heure vient des Allemands. C’est parce que la France était occupée en 1940, que le pays a été contraint de passer à l’heure de Berlin. Et à la fin de la guerre, le gouvernement a choisi d’abandonner ce changement.

Le changement d’heure a été remis en place après le choc pétrolier de 1976 pour faire des économies d’énergie. Le but était de limiter le recours aux lumières artificielles. Depuis on a donc deux heures en France : celle d’été et celle d’hiver.

Quel impact sur notre corps ?

Le changement d’heure chamboule notre horloge biologique ! Les spécialistes estiment même qu’il faut plus d’une vingtaine de jours pour que notre corps s’habitue au nouveau rythme. Le plus flagrant est de subir des troubles du sommeil ainsi que de l’appétit voire même des sautes d’humeur ! Et pour cause, notre organisme est fait pour vivre en adéquation avec le soleil et les quatre-saisons.

L’heure d’hiver est vivement critiquée. Pourtant, aussi étrange que ça puisse paraître, il s’agit de l‘heure de référence. Le plus gros risque est donc de déprimer ! Et oui, puisqu’à partir de 17h, il commence à faire nuit.

Quelques astuces pour mieux-vivre le changement d’heure

Afin d’éviter une humeur exécrable et une énorme fatigue, voici quelques astuces pour mieux-vivre le passage à l’heure d’hiver.

Voir le bon côté des choses

Lorsqu’on passe à l’heure d’hiver, on gagne une heure de sommeil. Il faut en profiter pour se reposer plus longtemps, ou faire les choses que vous avez reporté depuis un bon moment ! Prenez du temps pour vous, c’est une heure de bonus, pour l’activité de votre choix, pour vous accorder des moments de douceur et de bien-être.

Limiter les excitants

Notre horloge biologique est chamboulée par les changements d’heure. Inutile d’en rajouter une couche. Il est donc préférable d’éviter, après 16h, les boissons avec de la caféine. Les thés, cafés ou encore coca cola attendront que votre organisme se remette de ce changement.

Faire du sport

Avoir une activité physique va vous permettre de vous dépenser pendant la journée et de vous faire évacuer vos tensions nerveuses. Le sommeil à de grandes chances de venir plus facilement le soir…

Attendre

Si vous n’êtes pas une grande fan du changement d’heure, soyez patientes ! Le changement d’heure du week-end dernier à de grandes chances d’être l’un des derniers.

L’été dernier, la Commission européenne a organisé un vote. 84% des 4,6 millions des personnes participantes souhaitent mettre fin au changement d’heure. Les Etats membres vont se prononcer dans les mois à venir et décider de quelle heure garder.

Alors, plutôt été ou hiver ? 😉

Partagez l'article

Facebook Twitter Pinterest

Les actus

À lire également

Se amici excusatio in neque Fanni rem rogati causa sumus enim loco excusatio tum rogati Turpis et locati consuetudo aliquantum aliquantum spatio maiorum locati rogati longe curriculoque ut casus de.

Toutes les actus

Les plus populaires

Des astuces Beauté pour sauver votre journée, des looks de stars à s’approprier… Retrouvez les articles les plus populaires de La Loge Beauté pour être à la pointe du style et de l’actualité en toutes circonstances.

La Loge sur Instagram

@lalogebeaute