Ne pas négliger son rasoir

Ne négligez plus vos lames de rasoir

03 mai 2017

Comme beaucoup d’accessoires beauté, le rasoir est un véritable nid à microbes. C’est pourquoi, il est fondamental de ne pas négliger votre outil de rasage. Il faut lui porter une attention particulière, car ses lames sont au contact de la peau et des risques existent.

Il ne vous viendrait pas à l’idée de frotter votre nez avec une serviette sale ? Pourtant, c’est un peu ce qui se passe quand on utilise des lames de rasoirs qui sont délaissées et abandonnées sur le bord de la baignoire. D’autant plus qu’elles vont être mises en contact avec votre peau et vos poils. Beurk !!! Découvrez la face dégeu d’un rasoir qui est prêt à succomber.

Stop, au rasoir usé et sale !

C’est un fait, une lame de rasoir livrée à elle-même va se salir automatiquement et son usage n’est pas recommandé. Les bactéries vont se multiplier sur la lame et sont prêtes à se glisser sous votre peau fraîchement rasée.

Bien entendu, il est indispensable de nettoyer votre rasoir après chaque usage. Passez le sous une eau chaude, ce qui va permettre de retarder son encrassement causé par les résidus de savon, les poils et les particules de peau morte. Par ailleurs, si la lame est rouillée, direction la poubelle sans réfléchir.

Les lames de rasoir usagées sont moins efficaces !

Les lames rasent uniquement si elles sont parfaitement aiguisées. Une fois qu’elles sont légèrement émoussées, elles ont tendance à accrocher le poil et ne glissent plus aussi bien qu’au départ. Vous risquez alors de vous couper, et surtout d’abîmer votre peau. Ce fait est logique, puisque vous serez obligées de passer plusieurs fois au même endroit pour être parfaitement rasées. Un bon rasoir demande un seul passage si vous faites les choses comme il le faut. Les rasoirs neufs réduisent aussi l’apparition de poils incarnés, car le poil a la fâcheuse tendance de se cacher au passage d’une lame émoussée en se glissant sous la peau. Il est sournois Monsieur Poil.

Si les poils bloquent au passage de votre rasoir, c’est la meilleure preuve qu’il est vraiment temps de le changer. Il est au bout de sa vie ! De plus, si vous remarquez que votre rasoir est dépossédé de sa bande hydratante, idem, il est temps de vous en séparer.

Danger ! Les risques si vous souhaitez garder votre vieux rasoir !

Les coupures : Un rasoir obsolète ne coupe plus du premier coup, il a besoin de deux voire trois passages pour raser de près la peau. Donc, vous avez trois fois plus de chance de vous blesser.

Les rougeurs : Vous détestez ces petits boutons rouges d’irritation ? Ils sont peut-être présents à cause de votre rasoir usagé. Car les vieux rasoirs remplis de bactéries les partagent volontiers avec vous en créant une petite inflammation disgracieuse. Plus le rasoir est vieux, plus ce risque est élevé.

Les infections : C’est la pire chose que vous pouvez subir avec un rasoir en fin de vie. Se couper avec un rasoir sale ou rouillé est risqué, surtout si vous n’êtes pas vaccinées contre le tétanos 😉 De plus, il faut savoir que les lames de rasoir font de micro-coupures imperceptibles à l’œil nu, et ce sont des portes d’entrée à tous les virus et bactéries.

Bon, vous l’aurez compris, il faut être prudente et vigilante et surtout ne dépassez pas quatre à cinq utilisations maximum. Bonne scène de rasage 🙂

Partagez l'article

Facebook Twitter Pinterest

Les actus

À lire également

Se amici excusatio in neque Fanni rem rogati causa sumus enim loco excusatio tum rogati Turpis et locati consuetudo aliquantum aliquantum spatio maiorum locati rogati longe curriculoque ut casus de.

Toutes les actus

Les plus populaires

Des astuces Beauté pour sauver votre journée, des looks de stars à s’approprier… Retrouvez les articles les plus populaires de La Loge Beauté pour être à la pointe du style et de l’actualité en toutes circonstances.

La Loge sur Instagram

@lalogebeaute