fille qui perd ses cheveux avec une calvitie

Tout savoir pour lutter contre la calvitie

02 février 2020

C’est la hantise de beaucoup d’hommes, et depuis des générations la calvitie est devenue un vrai fléau. Mais elle touche aussi des millions de femmes chaque année. L’alopécie peut être génétique, mais aussi environnementale. Pas d’inquiétudes, prise en charge à temps, et en adoptant les bons réflexes, vous pouvez la limiter. La Loge Beauté vous explique comment lutter contre la calvitie.

Il existe de nombreuses méthodes pour parer à ce genre de problèmes esthétiques, et pour tous les budgets ! À vous de voir laquelle de celles-ci vous correspond le mieux.

Le médicament, dans quel cas ?

Vers la fin des années 1990, la calvitie devient un réel problème pour des milliers d’hommes.

On a vu apparaitre de nombreuses techniques médicamenteuses pour remédier à cela, car oui l’esthétique n’est pas réservé uniquement aux femmes.

Cela, devient même un « handicap » physique, au point d’en atteindre la vie personnelle et professionnelle pour certains. L’une des premières solutions se nomme Finastéride, qui a probablement été la plus prescrite. Son action principale est de permettre le ralentissement du  processus de chute du cheveu ! Un vrai miracle pour l’époque. Par le biais d’une modification du signal hormonal, ce médicament permet un ralentissement conséquent. Ainsi qu’une stabilisation durant de nombreuses années ! Cependant, ses vertus ne sont pas définitives, et en cas d’arrêt, la chute du cheveu reprend.

Il existe de plus en plus d’experts et spécialistes du cheveu, qui sauront vous orienter vers LA technique adaptée à votre cuir chevelu !

Le Minoxidil, peut être une solution différente, elle se présente sous forme d’une lotion qui s’applique directement sur le cuir chevelu, au quotidien. À l’origine pour traiter l’hypertension, ce liquide provoque une vasodilatation des vaisseaux sanguins, favorisant ainsi la pousse. En revanche pour les plus sensibles, veillez aux effets secondaires, qui provoquent des irritations locales, eczéma

Et la greffe, pour lutter contre la calvitie ?

Pour celles et ceux qui ne s’accommodent vraiment pas de leur calvitie, depuis une dizaine d’années, la greffe s’est démocratisée et est devenue l’option miracle pour certains ! 
Aussi appelée «micro-greffe» cette technique se fait par système de réimplantation minutieuse du cheveu, un par un…

Assez simple, ce sont des minis greffons folliculaires qui vous sont prélevés dans la zone occipitale, située à l’arrière de la tête. Bien sûr, pas d’inquiétude, l’opération se fait sous anesthésie locale ! Elle prendra quelques heures, car il faut le dire c’est un travail de précision !

Pour ce qui est des « séquelles », durant les semaines qui suivent l’opération de petites cicatrices seront visibles mais en un rien de temps, celles-ci seront recouvertes et camouflées par la repousse des cheveux !

Les résultats

À court terme, les résultats sont satisfaisants voire même bluffants. En revanche, de nombreux dermatologues s’entendent à dire qu’il faut être attentif à ce genre d’intervention ! Il est IMPERATIF que le praticien qui vous prendra en charge soit un expert ! Car ce qui au départ devait être une intervention esthétique peut vite se transformer en un véritable cauchemar !

De nombreux patients souhaitant payer moins cher, se sont tournés vers des « faux » experts, et sont ressortis de là, avec des trous sur le crânes et des zones de greffes isolées, aucune harmonie ! Alors méfiez-vous, et ne confiez pas votre chevelure à n’importe qui !

Le PRP

Aussi appelé platelet rich plasma, c’est une technique très à la mode, s’appuyant un peu sur le même système que la greffe mais sous forme de plasma sanguin. Un peu dégoutant dit comme ça, mais on vous explique.

Cela consiste donc à injecter du plasma sanguin au coeur de votre cuir chevelu.
À la clé, une promesse plutôt inattendue ! Ralentir la chute des cheveux et stimuler leur repousse.

Incroyable, mais vrai ! En revanche, cette pratique est très coûteuse et peu commune, bien qu’elle nécessite même plusieurs séances. Il est important de savoir que tout ce genre de traitements médicamenteux ou chirurgicaux ne sont pas remboursés, si vous êtes dans un cas d’alopécie «naturelle». Cela requiert de la chirurgie esthétique.

Le tatouage du crâne en cas de calvitie

Pour celles et ceux qui sont dans le déni total, vous avez encore une dernière alternative !

La solution du tatouage existe depuis maintenant plusieurs années, et il faut le dire, ça a du succès ! Et oui ! Tout est possible, en revanche, la seule chose dont on ne peut pas vous garantir, c’est la douleur… Effectivement, le tatouage n’est pas réputé pour faire du bien ! Mais bon, vous le savez il faut souffrir pour être belle (beau).

Mais comment ça se déroule ?

C’est très simple, le tatouage de la tête revient à faire de minuscules pointillés sur l’ensemble des zones à combler, afin de donner une illusion d’optique.

Un point bonus, la technique du tatouage est beaucoup moins cher et moins longue qu’une opération esthétique. Renseignez-vous, car de plus en plus de cliniques proposent cette possibilité à leurs clients.

Partagez l'article

Facebook Twitter Pinterest

Les actus

À lire également

Se amici excusatio in neque Fanni rem rogati causa sumus enim loco excusatio tum rogati Turpis et locati consuetudo aliquantum aliquantum spatio maiorum locati rogati longe curriculoque ut casus de.

Toutes les actus

Les plus populaires

Des astuces Beauté pour sauver votre journée, des looks de stars à s’approprier… Retrouvez les articles les plus populaires de La Loge Beauté pour être à la pointe du style et de l’actualité en toutes circonstances.

La Loge sur Instagram

@lalogebeaute